Depuis septembre 2021, Bazar Slave prépare son premier spectacle : Contes d’Italie, une adaptation d’un recueil de courts récits de Maxime Gorki.

La Compagnie Bazar Slave a été fondée par Anton Gopko et Olga Paris-Romaskevich. Le vent de l’Est nous a emmené tous les deux à Lyon, où nous nous sommes rencontrés et avons voulu faire du théâtre ensemble. Bazar Slave est né de notre envie commune d’enchanter le monde, et de notre rapport au théâtre, qui est pour nous beaucoup plus qu’un métier mais une façon d’être.

Dans notre version des Contes d’Italie, le monde d’aujourd’hui s’interjette dans l’histoire de l’Italie à l’aube de la Première Guerre mondiale. Ce spectacle est pour nous une déclaration d’amour à l’Italie et une expression de notre admiration pour un peuple qui milite pour la liberté et contre l’injustice. C’est une invitation au voyage onirique dans le temps, entre le monde d’il y a cent ans, avec ses espoirs et ses combats, et celui d’aujourd’hui, où l’espoir est un oiseau de plus en plus rare.

Ne voudriez-vous pas écrire un tract dans ce style ?
Court, élevant l’esprit, hein ?.. Comme ce serait bien d’avoir une proclamation révolutionnaire dans l’esprit de ces contes…


Vladimir Lénine à Maxime Gorki, dans une lettre de février 1912

Nos Contes d’Italie sont jouées par sept comédien·nes : Jean-Marc Andrieu, Sarah Burckel, Gabriel Carrion, Séréna Gay, Charlotte Payant, Lucas Robin et Evan Roux.

Avec implication et dynamisme, elles et ils rentrent dans la peau d’une centaine de personnages des deux Italies.

Le spectacle regorge de chansons italiennes populaires du début du vingtième siècle, mélangées avec une musique originale de Andreï Roubtsov, un des compositeurs russes les plus recherchés de sa génération et directeur musical du Théâtre académique de Satire de Moscou.

Notre spectacle est un mélange de genres : des scènes gorkiennes du début du XXe siècle – pour la plupart tragiques et romantiques – alternent avec des pantomimes du registre plutôt comique inspirées du théâtre italien populaire (la commedia dell’arte) et représentent des images de l’Italie d’aujourd’hui. Ainsi, on oppose stylistiquement les aspirations à un futur meilleur, et ce futur lui-même.

Mis en scène par Anton Gopko avec Olga Paris-Romaskevich en assistante à la mise en scène, le spectacle des Contes d’Italie est notre première collaboration artistique.